Présentation

  • : auteur-compositeur-traducteur nicole snitselaar
  • auteur-compositeur-traducteur nicole snitselaar
  • : Educatrice de jeunes enfants, directrice de Halte garderie, maman de 5 enfants dont des triplés, auteur compositeur de comptines et chansons pour enfants... il n'y avait qu'un pas à faire : écrire des livres !
  • Contact

Petites Infos

Song and book writer

 

Nicole Snitselaar (anglais)

The day Honey ran out

Nicole Snitselaar Projets

(Projets en recherche d'éditeur)

 

 

 

Rechercher

Mes Créations

Mes Livres

Panique chez les Suricates

Petites histoires de notre (grande) Histoire-Les Gaulois

Petit Renard se perd
 

Un Petit Cochon dans la salle de Bain
 

Babouchka et le secret des herbes sauvages

 

Attention, je croc (ou la guerre des crottes)
 

Petites histoires de notre (grande) Histoire-Le Moyen-Age
 

Gros tics et p'tites Manies-Animaux d'Europe

 

Gros tics et p'tites Manies-Animaux de la Ferme

Gros tics et p'tites Manies-Animaux d'Afrique

Jour de grève chez les Marmottes

Les chaussettes de Miss Abeille

Histoires de Fées et de Princesses

Maman sait tout faire… ou presque

Joakima, Petit indien (collectif)

The day honey ran out

Quand tu seras grand…

Et si on allait au cirque ?

L'inspecteur Moustache-le voleur de légumes

Hiku (anglais)

Little Grey Donkey (anglais)

Poki

Les Ailes d'Ursule (collectif)

C'est la fête (numérique)

Rébellion sur le chantier

Elle et le cadeau de l'arbre
cache cachalot

Cache-Cachalot

La girafe de mer

Vache Chocolat

Mamie-Mélo

C'est loin Ailleurs

101 moutons au chomage

Des Couleurs pour demain

Bê-Mouton

Crokodou

Petit Pingouin

Magie à l'hôpital

Kamishibaï

28 juillet 2014 1 28 /07 /juillet /2014 11:12

Rien de plus beau de voir des enfants écouter une de vos histoires.

Lors de la visite d'une famille anglaise, je me suis dit qu'offrir un livre en français n'était pas évident. Mon trio chez Balivernes étant interactif, mon choix c'est porté sur eux. Une autre raison ? L'âge ! Il me semblait que ces livres étaient appropriés à l'âge des enfants.

Je pense que c'était une bonne idée!

D. 6 ans était tout près à entendre l'histoire en français !

"Panique chez les suricates"

Lire avec les enfants

F. 4 ans a eut une traduction simultanée  en anglais de "Jour de grève chez les marmottes"

 

Lire avec les enfants

Et mini P.  2ans avec "101 moutons au chômage"

Lire avec les enfants

On a terminé par une rencontre avec un des personnages de chacun des livres :)

(j'espère qu'ils ne m'en voudront pas de ne pas flouter leur bouille ! )

Lire avec les enfants

remarquez la finesse des détails. Coralie Saudo fait des merveilles avec ses pinceaux.

Partager cet article

Published by Nicole
commenter cet article
7 juillet 2014 1 07 /07 /juillet /2014 10:53

J'ai eut le bonheur d'avoir un livre publié sous forme de bande dessinées bilingue.

BD bilingue, anglais français, apprendre l'anglais ou le français en s'amusant :)

Tout l'art de cet exercice a été de veiller à ce que le texte français soit aussi proche que possible du texte anglais.

Apprendre une langue peut se faire en s'amusant. Et lire un livre avec une histoire écolo pendant vos vacances... c'est joindre l'utile à l'agréable ! :)

 

BD bilingue, anglais français, apprendre l'anglais ou le français en s'amusant :)

L'idée est de lire dans la langue que vous désirez apprendre et lire la traduction dans la foulée. Puis lire le livre d'un bout à l'autre dans cette langue étrangère et tenter de ne pas lire la traduction et comprendre le sens des phrases, si pas le sens des mots.

Petit à petit, à force de persévérance, vous vous familiariserez avec cette belle langue.

 

 

BD bilingue, anglais français, apprendre l'anglais ou le français en s'amusant :)

en bonus voici un aperçu du making de la BD coté illustratrice ! Maryline Bellec a fait un super travail !

Cela commence par la recherche des personnages.

BD bilingue, anglais français, apprendre l'anglais ou le français en s'amusant :)

Puis la recherche de la mise en page.

BD bilingue, anglais français, apprendre l'anglais ou le français en s'amusant :)BD bilingue, anglais français, apprendre l'anglais ou le français en s'amusant :)
BD bilingue, anglais français, apprendre l'anglais ou le français en s'amusant :)BD bilingue, anglais français, apprendre l'anglais ou le français en s'amusant :)

On passe finalement à la mise en couleur. Là l'exercice était de rester dans le jaune-blanc- noir.

BD bilingue, anglais français, apprendre l'anglais ou le français en s'amusant :)
BD bilingue, anglais français, apprendre l'anglais ou le français en s'amusant :)

résultat final, prêt pour l'impression

BD bilingue, anglais français, apprendre l'anglais ou le français en s'amusant :)
BD bilingue, anglais français, apprendre l'anglais ou le français en s'amusant :)

le livre peut être commandé chez l'éditeur Dadoclem où dans toute bonne librairie.(et bien sur les plateformes marchandes )

Partager cet article

Published by Nicole
commenter cet article
28 juin 2014 6 28 /06 /juin /2014 17:03
Comment parler de la guerre aux enfants ?

Le mot "guerre" effraye.

Pas un jour ne passe sans que l'on n'entend ce mot dans les nouvelles.

Difficile de protéger les enfants en ces temps où les médias tiennent une place prépondérante dans nos vies.

D'autant plus que cette année marque le centenaire de la guerre 14-18.

Le thème est plus présent que jamais.

Comment parler de la guerre aux enfants dans des termes compréhensibles ?

Comment permettre aux enfants d'avoir la force d'affronter les réalités pas toujours positives de la vie ?

Comment les sensibiliser à leur niveau, dans le cadre de leurs relations avec leurs copains et le monde qui les entoure ?

Nous vivons dans un monde complexe et le recours à la violence est souvent la solution choisie pour résoudre les problèmes. (cour d'école)

Il est essentiel d'aider les enfants à trouver des solutions pacifiques.

Pourquoi ne pas utiliser ces temps troublés pour leur donner une nouvelle vision pour l'avenir.

Comment parler de la guerre aux enfants ?
Comment parler de la guerre aux enfants ?

Ce que vous pouvez faire:

- Apprenez aux enfants que la violence est un choix, pas une fatalité.

Partager cette citation du philosophe Norman Cousins ​​: "La guerre est une invention de l'esprit humain. L'esprit humain peut aussi inventer la paix."

- Demandez-leur à quoi la paix pourrait ressembler.

- Enseignez aux enfants que la guerre n'est pas la seule option disponible.

Tout au long de notre histoire, on peut découvrir comment la paix a pris le pas sur la guerre. Les gens ont trouvé des façons de travailler et de vivre en coopérant les uns avec les autres.

Et même si il y a eu des guerres, les pays qui étaient autrefois ennemis ont appris à coexister pacifiquement côte à côte.


- Ouvrez un temps de parole aux enfants. Qu'ils puissent parler de leurs craintes.

Beaucoup d'enfants n'ont plus l'espoir de voire régner la paix.

S'ils croient que la guerre est la seule réponse, laissez-les exprimer leur ressenti.

Ensuite, demandez leur ce que l'on pourrait faire pour aider à créer la paix.

"Attention je croc ! (ou la guerre des crottes) " est une histoire qui permet d'aborder avec humour, les éléments ou mécanismes qui amènent à déclarer la guerre.

C'est un livre pour réfléchir, échanger, réagir.

Comment parler de la guerre aux enfants ?

Expliquez aux enfants que les pays décident parfois de faire la guerre quand ils ne voient pas d'autres solutions. Mais les choses peuvent être différentes.

On peut commencer chez soi.

En vivant en paix dans nos maisons, nos écoles et ville ou nos villages.

On peut changer le monde une personne à la fois.

Comment ?

On peut débuter par vivre en paix dans nos familles, avec nos parents, nos frères et soeurs. Pour vivre en paix il faut autant d'éléments que les doigts d'une main :

- vouloir vraiment la paix

- coopérer, chacun y met du sien

- communiquer, parler, dire les choses

- trouver un compromis, une solution

- résoudre les conflits.

Comment parler de la guerre aux enfants ?

Chaque enfant doit se sentir concerné.

Chaque enfant doit savoir qu'il fait partie de la solution. L'âge n'a pas d'importance. On a tous le pouvoir de faire une différence.

On peut réfléchir déjà au niveau de la classe, de l'école.

Comment vivre en paix les uns avec les autres ?

Car la paix commence avec chacun de nous.


Comment parler de la guerre aux enfants ?

10 façons d'inclure la paix dans votre classe :

1. Commencer par définir le mot «paix» avec vos élèves. Demander aux enfants ce qu'ils pensent que cela veut dire.

Ils sont souvent surpris de réaliser que la paix peut être trouvé de nombreux endroits.

Les faire prendre conscience qu'ils peuvent participer à la création d'un environnement paisible où qu'ils soient.

Comment ? En apprenant à gérer les conflits d'une manière qui ne privilégie pas les droits, désirs, ou besoins d'une personne au détriment de l'autre. Cet apprentissage met l'accent sur le respect de l'individu et du groupe.

2. Déclarer la classe une «zone de paix».

Ne tolérer aucune forme d'intimidation. Établir des règles de base au début de l'année qui sont affichées pour chacun de voir. Veiller à ce que chaque enfant accepte les règles (signer la liste de règles si ils savent écrire) et les tenir responsables de leurs actes.

3. Enseigner les moyens de résoudre les conflits. Les enfants aiment beaucoup les jeux de rôle. Lire l'histoire de "Attention je croc!"

Jouer les différentes situations que les enfants ont relevé. Parler des moyens pacifiques pour résoudre le conflit. Qu'est ce que les habitants de la jungle auraient pu faire avant de déclarer la guerre ? Y avait-il une autre solution ? Comment sont-ils arrivés à vivre en paix ?


En classe, on peut avoir un objet qui sera toujours utilisé lorsque les enfants ont un ou des conflits à résoudre.

Celui qui tient l'objet est le seul à être autorisé à parler. Personne ne peut l'interrompre, et une fois l'objet passé à quelqu'un d'autre, cette personne là sera la seule à pouvoir s'exprimer.



Comment parler de la guerre aux enfants ?

4. Lors d'un événement annuel, genre petite fête, comédie musicale, ou autre, pourquoi ne pas choisir le thème de la «paix». Encourager les enfants à trouver des histoires, des poèmes et des chansons sur la paix. Ils peuvent aussi dessiner ou peindre des tableaux sur la «paix» et ce qu'elle signifie pour eux.

5. Enseigner la paix se fait de manière différente suivant l'âge des enfants. Les plus âgés vont naturellement être en mesure d'étudier l'histoire de la paix à travers les conflits de différents pays et cultures.

6. Demander aux enfants de participer à l'entretien de leur environnement. Respecter le matériel, les animaux, les plantes, et les autres enfants.

7. Lorsque l'on étudie la géographie, l'histoire, et d'autres cultures, mettre l'accent sur le respect de la diversité des traditions et des coutumes que l'on trouve dans le monde.

8. Envisager de baptiser l'école du nom d'une personne qui a tout mis en oeuvre pour la paix.

Comment parler de la guerre aux enfants ?

9. Être soi-même un exemple pour les autres.

Éviter de se disputer avec les parents, son conjoint, ou d'autres enseignants devant les enfants. Parler respectueusement aux autres personnes ou à leur propos. Ne pas raconter n'importe quoi sur les autres. Savoir faire preuve de bonté. Ne pas oublier : les enfants regardent chacun de nos mouvements, et apprennent plus de ce que l'on fait que de ce que l'on dit.

10. Se souvenir ensemble d'évènements à fêter. Choisir un jour spécial. Il peut s'agir de joyeuses célébrations ou de tristes occasions (comme la perte d'un animal).

Tout le monde peut participer à l'organisation, la décoration, et la célébration.

Comment parler de la guerre aux enfants ?

( tiré du site comment promouvoir la paix à l'école http://www.blog.montessoriforeveryone.com/promoting-peace.html )

Comment parler de la guerre aux enfants ?

Partager cet article

Published by Nicole
commenter cet article
21 juin 2014 6 21 /06 /juin /2014 11:02

Vendredi 20 Juin, j'ai été invitée à l'école maternelle Gérard Reillon de Bois d'Arcy.

J'y ai rencontré une équipe dynamique responsable de plus d'une centaine d'enfants.

Ils avaient travaillé plusieurs mois sur le livre de Petit Pingouin. Je suis venue prendre connaissance de tout ce qu'ils ont fait autour d'un livre.

Chaque classe m'avait préparé des surprises. Les enfants ont posé des questions. Parfois amusantes, parfois touchantes.

- Nicole tu as de belles lunettes

- Nicole il est beau ton livre.

- Nicole j'aime beaucoup Crokodou.

- Nicole est ce que tu portes des chaussons ?

Mais je vous rassure, ils ont aussi demandé comment j'écrivais des histoires, comment on faisait un livre.

Dans une classe, (les plus petits) un petit garçon a raconté toute l'histoire pendant que l'instituteur montrait les images du kamishibaïe.

Oh surprise ! Il y avait deux pages de plus : les kangourous en Australie lui ont offert des gants, un chien à New-york lui a donné des chaussettes.

Ils m'ont offert un joli marque page en soie pour que je pense à eut en lisant un livre !

Petit Pingouin à l'école Maternelle de Gérard Reillon Bois D'Arcy

Puis je suis passée à la classe de moyens grands.

Ils m'ont chanté une chanson. J'ai découvert que Petit Pingouin était allé en Egypte et les enfants connaissaient tout sur le vocabulaire concernant ce pays.

Un crocodile a donné une paire de gants à Petit Pingouin.

Petit Pingouin à l'école Maternelle de Gérard Reillon Bois D'Arcy

L'après midi a débuté par un spectacle de danse rien que pour nous !

Petit Pingouin à l'école Maternelle de Gérard Reillon Bois D'Arcy

Visite d'une autre classe.

Une chanson dont la dernière strophe a été modifiée pour coller à l'histoire de Petit Pingouin.

Notre Pingouin est allé au Brésil pour la coupe du monde de foot !

Le crabe sur la plage lui a donné un ballon. Rien de tel que l'exercice physique pour se réchauffer !

Petit Pingouin à l'école Maternelle de Gérard Reillon Bois D'Arcy

La dernière classe m'a fait une petits scènette jouée par deux enfants.

Puis j'ai découvert que Petit Pingouin était parti en Russie. Les Matriochkas lui ont donné une paire de chaussetes.

 

Lors de son voyage en Espagne, il a reçu une cape de toréador de la part d'un taureau.

Petit Pingouin à l'école Maternelle de Gérard Reillon Bois D'Arcy

dernières photos. J'avais préparé pour les enfants des cativités autour de Petit Pingouin, j'espère qu'ils auront du plaisir à les réaliser. Mais je n'ai consacré que 20 mn par classe et c'était trop vite passé pour le faire avec eux.

Petit Pingouin à l'école Maternelle de Gérard Reillon Bois D'Arcy

Merci, un Grand Merci à l'équipe qui a tout fait pour me ménager et veiller à ce que je ne me fatigue pas trop.

Merci pour le repas partagé et fourni par chacun, pour les fous rires mémorables !

Merci à mon mari qui a pris une journée de congé pour me soutenir et me conduire.

Mais surtout un grand merci pour le secret pour ne plus avoir froid !

On est parti de l'école le coeur rempli de joie, de sourires et d'amitié.

Bravo aux institutrices et aux enfants !

 

prochain article : mes cadeaux à moi !

crédit photo et mise en page : MC. Boute (la directrice)

La classe de Séverine m'a envoyé une belle équipe de pingouins ! Merci !

Petit Pingouin à l'école Maternelle de Gérard Reillon Bois D'Arcy

Partager cet article

Published by Nicole
commenter cet article
20 juin 2014 5 20 /06 /juin /2014 20:58

Voici un aperçu du travail réalisé par les institutrices.

Petit Pingouin a été l'occasion d'exploiter différent thèmes : les pays, les animaux, les maisons etc...

Ces photos ne seront qu'un faible aperçu.

J'ai reçu Cachalot en papier mâché et Petit Pingouin en porcelaine froide.

Les photos sont un mixe du mari, de moi et de MC Boute et ces belles mises en place sont de MC Boute aussi (la directrice). Encore un grand merci. :)

Petit Pingouin à l'école Maternelle de Gérard Reillon Bois D'Arcy 2
Petit Pingouin à l'école Maternelle de Gérard Reillon Bois D'Arcy 2
Petit Pingouin à l'école Maternelle de Gérard Reillon Bois D'Arcy 2

Partager cet article

Published by Nicole
commenter cet article
12 juin 2014 4 12 /06 /juin /2014 17:43

Tome 2 : Les Gaulois

et petit rappel du tome 1 : Le Moyen-Âge :)

Les Gaulois !
Les Gaulois !

Partager cet article

Published by Nicole
commenter cet article
31 mai 2014 6 31 /05 /mai /2014 20:18

Ils sont trois depuis ce début d'année chez Balivernes Editions. :) dans la collection "Petites Sornettes"

Si vous avez aimé "101 Moutons au chômage", vous aimerez "Jour de grève chez les Marmottes" et "Panique chez les Suricates". :)

Triplés chez Balivernes :)

Partager cet article

Published by Nicole
commenter cet article
13 avril 2014 7 13 /04 /avril /2014 20:59

Gros tics et p'tites manies : en vitrine !

Oui mais pas n'importe où !

À Montréal au Canada !!!!!!!!!!!!

Plus précisément à la Librairie Paulines

Merci à Laurence l'illustratrice.

Gros tics et p'tites manies : en vitrine !

Partager cet article

Published by Nicole
commenter cet article
26 mars 2014 3 26 /03 /mars /2014 14:56

Ce livre est dans les librairies depuis le 21 Janvier.

Enfin le voilà chez nous ! Il est temps ! Ce fut long, mais cela en valait la peine : il est magnifique !

Merci à l'illustratrice Marianne Alexandre pour ce superbe travail.

Et Merci aux éditions Bilboquet !

"Un voyage dans le temps auprès de nos ancêtres les gaulois. Cet ouvrage nous plonge dans le quotidien, les Croyances, et les bagarres de nos Chers buveurs d’hydromel. Une agréable façon pour les enfants de découvrir Une partie de notre grande histoire. Des Barbares ?? Non ! Mais qui étaient donc ces fameux gaulois ? A quoi ressemblaient-ils ? Pourquoi se battaient-ils autant ? Nous avons beaucoup d’idées reçues sur nos ancêtres. Ici nous apprendrons à les connaître, leurs vies, leurs familles, leurs mode de vie."

Petites histoires de notre (grande)Histoire-Les Gaulois
Petites histoires de notre (grande)Histoire-Les Gaulois
Petites histoires de notre (grande)Histoire-Les Gaulois
Petites histoires de notre (grande)Histoire-Les Gaulois
Petites histoires de notre (grande)Histoire-Les Gaulois

Partager cet article

Published by Nicole
commenter cet article
23 mars 2014 7 23 /03 /mars /2014 11:59

J'ai participé à un concours et le tirage au sort m'a permis de gagner ce magnifique livre,

qui est arrivé hier.

Il fallait écrire un poème sur une mélodie d'une chanson des Gipsy king.

Le thème : les pies.

Comme l'endroit d'où j'écris donne sur la fenêtre du jardin, avec vue sur des arbres, j'avais de la matière sous les yeux. Il y a un nid de pies au sommet d'un de ces arbres et elles se disputent souvent.

Voici ma participation chez Mathilde Magnan l'illustratrice de talent.

texte qui ne figure pas dans le livre !! C'est Marie-France Chevron qui a été la source de l'inspiration de ces magnifiques illustrations.

Les pies pies pies jacassent
Les pies pies pies se battent
Les pies pies pies s'affairent
Sur le nid de l'année dernière

Une branche par ci
Une branche par là
Une brindille de prise
C'est la pie du recyclage...
qui laisse sur son passage
Le jardin plein de branchages

les pies les pies pies font partie de ma vie
Car je les vois de mon lit
C'est ma projection privée
L'occupation de mes journées !

je suis ravie ravie d'avoir été gâtée comme ça !

La pie Gipsy !
La pie Gipsy !
La pie Gipsy !
La pie Gipsy !

Partager cet article

Published by Nicole
commenter cet article
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog