Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : auteur-compositeur-traducteur nicole snitselaar
  • auteur-compositeur-traducteur nicole snitselaar
  • : Educatrice de jeunes enfants, directrice de Halte garderie, maman de 5 enfants dont des triplés, auteur compositeur de comptines et chansons pour enfants... il n'y avait qu'un pas à faire : écrire des livres !
  • Contact

Petites Infos

Rechercher

Mes Créations

Mes Livres (auteur)

     Le chat qui avala un dinosaure

                                                                                       Éditeur : Crapaud Sucre                                                                                           

 

Camélion
Éditeur : Balivernes

 

Le monde de Dory : viens nager avec moi
Éditeur :Pi-Kids

A tes souhaits Petite Vache
Éditeur : Balivernes

Petites histoires de notre (grande) Histoire-La Préhistoire
Éditeur : Bilboquet

Panique chez les Suricates

Éditeur : Balivernes

Petites histoires de notre (grande) Histoire-Les Gaulois

Éditeur : Bilboquet

Petit Renard se perd
Editions 400 coups

Un Petit Cochon dans la salle de Bain
Editions Nord-Avril

Babouchka et le secret des herbes sauvages

Editions Alphabook

Attention, je croc (ou la guerre des crottes)

Éditeur : Bilboquet

Petites histoires de notre (grande) Histoire-Le Moyen-Age

Éditeur : Bilboquet

Gros tics et p'tites Manies-Animaux d'Europe

Éditeur : Bilboquet

Gros tics et p'tites Manies-Animaux de la Ferme

Éditeur : Bilboquet

Gros tics et p'tites Manies-Animaux d'Afrique

Éditeur : Bilboquet

Jour de grève chez les Marmottes

Éditeur : Balivernes

Les chaussettes de Miss Abeille

Editions Nord-Avril

Histoires de Fées et de Princesses

Editions Hemma

Pêcheurs de brouillard

Editions Samsara

Maman sait tout faire… ou presque

Editions Frimousse

Joakima, Petit indien (collectif)

Mic-Mac Editions

The day honey ran out

Editions

Quand tu seras grand…

Editions Pippa

Et si on allait au cirque ?

Editions Mic-Mac

L'inspecteur Moustache-le voleur de légumes

Hiku (anglais)

Top-That publisher

Little Grey Donkey (anglais)

Top-That publisher

Poki

Editions Limonade

Les Ailes d'Ursule (collectif)

Mic-Mac Editions

C'est la fête (numérique)

Rébellion sur le chantier

Editions Nord-Avril

Elle et le cadeau de l'arbre
Editions 400 coups

Cache-Cachalot

Editions Epsilon

La girafe de mer

Editions NEI

Vache Chocolat

Editions Petits-Bérets

Mamie-Mélo

Editions Petits Bérets

C'est loin Ailleurs

Editions Auzou

101 moutons au chomage

Éditeur : Balivernes

Des Couleurs pour demain

Editions Gecko

Bê-Mouton

Editions Pas de l'échelle

Crokodou

Editions Pas de l'échelle

Petit Pingouin

Editions Pas de l'échelle

Magie à l'hôpital

Kamishibaï

Petit Pingouin

Bê-mouton

Pêcheurs de brouillard

Mes créations Musicales

Avec ton corps-Éditions Nathan

Petit Comme moi-Éditions Auvidis

Chansons et Comptines de Grande-Bretagne-Anglais-Français-Éditions Auvidis

Chansons pour nos tout-petits-Éditions Naive

Petit oiseau d'or-Nathan

 

15 février 2008 5 15 /02 /février /2008 09:03
Voici le dernier article pour répondre à un tag du net...révéler 6 choses anodines sur soi-même.
Ayant un grand esprit d'indépendance, j'y ai répondu à ma façon...
Merci à ceux qui ont pris plaisir à les lire et les apprécier en laissant un petit com!

Ceux qui visitent mon blog depuis quelques temps déjà, savent que j’aime le vent…comme le montre cet extrait d’histoire : "Le vent"
C’est amusant, mais je me demande si cela ne prend pas racine avec mon amour de suspendre la lessive dehors…ou alors nos ballades au bord de mer quand le vent souffle, que les embruns vous salent les lèvres…(ecosse, bretagne)
ou encore de l’entendre hurler autour du château où nous vivions(pas à nous !) et mon père nous aidant à apprivoiser nos peurs…

J’avoue que mon amour du vent s’arrête quand il devient tempête ou tornade… je suis très reconnaissante de ne pas avoir été dans notre maison le jour de la tempête de 1999 qui a fait tant de dégâts !
Nous étions dans les Cévennes et avons trouvé une maison avec quelques tuiles en moins.
Quand le vent souffle et que la charpente grince…je n’ose imaginer ce que cela a dû être !
Donc, toutes proportions gardées, j’aime le vent, comme j’aime la pluie…surtout quand je suis bien à l’abrie !

plage-gb.jpg



Sur une plage anglaise en plein mois de Juillet...


Partager cet article

Repost 0

commentaires

matine 15/02/2008 22:54

en bonne bretonne, je connais le vent, mais je préfère la pluie !!et oui............mais il est vrai que le vent au bord de mer...........

nicole 15/02/2008 19:48

En fait l'extrait ne mentionne pas les rennes...il faut cliquer sur le mot "le vent" en bleu dans le texte!Merci !

Chevière en Norvège 15/02/2008 18:18

Bonsoir Nicole, merci du mot mis sur mon blog. Je ne trouve pas le texte sur  les rennes dans le vent. Je serais contente de le lire en entier. à bientôt.

nicole 15/02/2008 16:45

Quel fou rire...

Brigitte du Canada 15/02/2008 16:04

in...pardon...mais...j`ai bien lue...château où nous vivions...moi la la...O...ooo..Nicole...ma chère correspondante....il y as un vent de folie qui s`empare de moi ... hihi...tu connaît sûrement ma curiosité maintenant....le plaisir de voyager avec les yeux...s.v.p....montre moi l`intérieur de ce château....c`est grand appartements...ces pierres...son vécu....que mon souhait ce rende a toi sur une douce brise....tu entend...tu entend....tes cheveux ce soulève pour laisser mon message ce rendre a tes oreilles...hihi...wow in....c`est la petite fille en moi que ce retrouve sur son petit nuage...hihi....p.s...de la neige en plein mois de juillet...aaa nonnnnn...hihi

catibou 15/02/2008 11:21

Quel plaisir d'étendre la lessive dehors !J'aime surtout l'odeur que cela lui donne.ça vaut largement tous les adoucissants parfumés du monde.En 1999, lors de la tempête j'étais chez moi, très malade et affaiblie, j'entendais grincer les murs. Jamais quand j'étais petite je n'aurais imaginé  l'an 2000 de cette façon.Le lendemain ma fille Lucile voulait à tout pris prendre le TGV puis Eurostar pour rejoindre son chéri en Angleterre et évidemment tout était bloqué. Des amis qui étaient passés chez nous en venant de la région parisienne ont leur portière de voiture presque arrachée le jour suivant et ont du passer la nuit dans une caserne de pompier ! Mes deux garçons avec un copain, la nuit de la saint Sylvesrtre ont joué à Risk" une partie de la nuit pendant que la tempête faisait rage. Nous nous demandions s'il fallait dormir à l'étage dans nos chambres ou bien rester en bas au cas où !